10 conseils pour apprendre à gérer son stress

J’ai vraiment l’impression que le stress, c’est un peu le mal du siècle. On le subit tous et toutes, plus ou moins, mais il est là, insidieux, au quotidien ! Lorsque j’ai parlé avec une spécialiste du centre R-révolution l’année dernière, elle m’a permis de différencier stress et anxiété. C’est vrai que communément on parle plutôt de stress alors que celui intervient vraiment ponctuellement face à une situation donnée, plutôt courte, telle qu’un examen, un rendez-vous important, etc… Lorsqu’on en souffre au quotidien il s’agit plutôt d’anxiété : peur de ne pas arriver à bout de toutes ces tâches, d’arriver en retard, anxiété de ne pas savoir de quoi la journée sera faite…

Et au fil des ans, j’ai appris à la gérer, de mieux en mieux. Ce n’est pas encore parfait mais j’ai hâte de lire vos retours à ce sujet !

1- Pratiquer une activité sportive qui nous vide la tête

Et j’insiste sur ce point car certains vous diront : « mets-toi à la course, fais du yoga tu verras ça te fera du bien… » Ce que je vous conseillerais surtout, c’est de trouver une activité sportive qui vous convienne afin de vous vider l’esprit tout en apportant à votre corps une bonne fatigue. Car il est important de différencier la bonne fatigue de la mauvaise. La mauvaise, celle due au stress, à une mauvaise nuit, à un environnement sonore pollué, etc La bon fatigue est celle que l’on ressens après une bonne ballade en forêt, une séance de sport ou après avoir fait l’amour ! En ce qui me concerne j’ai opté pour le running et le yoga. Le running me permet vraiment de me dépenser et de travailler mon cardio et mon souffle. Ca me vide la tête et ça me défoule. Le yoga m’apporte plus d’introspection, de retour sur moi, mon corps, mon état d’esprit et permet de renforcer mes muscles et ma souplesse. C’est pour moi le meilleur sport qui allie physique et spirituel. Vraiment, à vous de trouver votre combo gagnant.

2- Avoir un chez-soi relaxantgérer son stress

Il est très important pour moi de rentrer à la maison en ayant une sensation de soulagement, mais aussi de me sentir bien chez moi car j’y travaille à 50% du temps. Là encore, tout est très subjectif, mais quand on a un intérieur rangé et propre, c’est comme si notre mental reflétait la même chose. On se sent plus clair dans sa tête. Ca passe par un intérieur désencombré, où chaque chose a sa place. je passe beaucoup de temps à ranger, trier, réorganiser et c’est également une activité qui me fait du bien et contribue à me vider l’esprit. Il est également important d’avoir un intérieur lumineux et d’y apporter quelques touches de « nature » : principalement du bois et des plantes. Les chercheurs ont établi que simplement se tenir autour de plantes suffit à déclencher une réaction de relaxation.J’adore mettre des plantes un peu partout chez moi mais je veille bien évidemment à ne pas non plus trop encombrer mon intérieur.

3- Gérer sa colère au quotidien

Facile à dire, mais j’essaie au maximum de ne pas me laisser envahir par la colère. Qui n’est jamais sorti de ses gonds lorsqu’on nous coupe la priorité à droite, lorsqu’on nous passe devant à la caisse du supermarché, quand on nous bouscule, quand un enfant pleure dans les transports en commun… Lorsque cela m’arrive j’essaye de respirer un grand coup et de prendre du recul. A la base, la colère est une émotion primitive qui nous sert à exprimer notre désaccord. Dans tous les cas que j’ai cités, cette colère est inutile. On passe donc notre chemin, on pense à autre chose et ça sera vite oublié. En revanche s’il s’agit d’une colère bien fondée qui pourrait être solutionnée en discutant avec la personne en cause alors je vous conseille plutôt de régler la situation au plus vite.

4- Parler

Ca rejoint un peu mon 3ème point. J’ai énormément tendance à me laisser marcher sur les pieds, à préférer laisser faire les autres car je n’avais pas envie de me battre pour faire entendre ma voix ou pour fuir les confrontations. Pourtant, peu à peu, on se ronge de l’intérieur, on accumule une certaine frustration, un stress de l’autre, bref beaucoup de négativité. Parler, oser dire ce qui ne va pas, expliquer à l’autre ce qui nous dérange, peut être vraiment bénéfique pour notre corps et notre esprit. On évite les tensions au travail ou à la maison, on se sent mieux, on respire.

5- S’organisergérer son stress

Ma plus grande source de stress est mon travail. J’ai toujours peur de ne pas y arriver, de ne pas surmonter la montagne de choses à faire, de ne pas être prête à temps. Alors je fais mon maximum pour ne jamais accumuler de retard et être tout le temps à jour. Mon bullet journal m’aide beaucoup à m’organiser et prioriser, et à voir en temps et en heure les tâches que j’ai à accomplir. Je me fixe des objectifs par jour que je suis certaine de tenir, je veille ainsi à ne pas avoir une liste trop longue sous peine d’alimenter mon stress. Voir les choses et faire les tâches au jour le jour m’aide beaucoup et je me sens moins débordée et donc moins stressée !

6- S’aérer

Je vais au travail à pied et ces vingt minutes sont comme ma petite bulle d’air à mois. J’en profite pour penser, regarder autour de mois, écouter de la musique. J’adore. Ca me détend vraiment avant d’aller au travail et le soir en rentrant chez moi. C’est un peu un sas entre le travail et la maison, une transition en douceur. Si en plus il fait beau, on fait le plein de vitamine D ! Mais j’essaie aussi el week-end de prendre le temps de faire un maximum de choses à pied, ou tout simplement d’aller me balader sans but en ville, dans un parc…

7- Saisir la moindre occasion de riregérer son stress

Je suis quelqu’un de très positif et le rire a toujours été mon échappatoire. J’adore rire, ça me fait un bien fou, ça me détend, ça me permet d’évacuer les tensions, le stress, la morosité, alors dès que je peux je souris ! A la caissière, au conducteur du bus, à mes collègues, à mon chéri quand il rentre du travail. Et quand je sens que je n’ai pas assez ri dans ma journée, je fonce sur une série humoristique (The Ranch, Giilmore Girls, The Good Place, New Girl, Friends, …) ou je me programme uen sortie au théâtre d’impro pour la fin de la semaine.Lorsqu’une personne rit, ses zygomatiques (des muscles) s’activent. Son cerveau se détend car c’est pour lui comme si le danger redouté venait d’être écarté. Je pratique aussi beaucoup l’auto dérision. Et oui c’est moi la folle qui ri toute seule chez elle parce qu’elle s’est cassé la figure, qu’elle a une drôle de tête ou parce qu’elle a renversé quelque chose… Et puis j’aime bien aussi vous faire des blagues sur Insta Story !!

8- Prendre soin de son sommeilgérer son stress

Je ne vous apprends rien, un manque de sommeil entraîne du stress qui entraîne des difficultés à s’endormir qui en traîne un manque de sommeil qui… Bonjour le cercle vicieux ! J’ai fait une vidéo à ce sujet où je vous répertorie 10 conseils pour bien dormir (cliquez ici !) que j’ai affinés au fil du temps et qui fonctionnent vraiment pour moi !

9- Soigner ses relations

Il me paraît important de savoir bien s’entourer. Exit les personnes toxiques qui vous font plus de mal que de bien. Ca paraît facile à dire mais je vous garantis qu’au fil du temps j’ai fait pas mal de tri dans mes relations et je me dirige naturellement vers les personnes qui me font du bien. Qui m’écoutent sans me juger, qui, même si elles ne me comprennent pas m’offrent une oreille bienveillante. J’ai la chance également d’avoir un chéri aux petits soins pour moi, à l’écoute, et toujours prêt à m’aider et m’épauler. Au travail, je fuis comme la peste les personnes négatives et il est vrai que je préfère m’isoler avec certaines personnes plutôt que de me laisser envahir par le stress et la mauvaise humeur des autres : je suis une vraie éponge à tout ça alors j’y fais très attention ! Ainsi je me sens bien dans mes baskets, bien entourée, je suis confiante car je ne me sens pas seule.

10- Faire appel aux médecines douces

Là je suis une très mauvais exemple car ça fait mille ans que je me dis que je devrais faire de l’acuponcture, voir une naturopathe ou encore une sophrologue. Les médecines douces peuvent faire de vrai miracle, je le sais, mais après être allée voir mille et un spécialistes pour ces soucis d’estomac et d’allergie, je vous avoue avoir parfois envie de faire une pause. Mais je vais bientôt prendre rendez-vous avec une naturopathe et essayer de me prendre en main de ce côté là !

3 commentaires

  1. Merci Anaïs pour cet article et tes solutions, je suis anxieuse et stressée et me dit aussi que j’aimerais tenter la naturopathie pour m’aider, je fais déjà beaucoup de choses mais me dit que je peux en améliorer certaines aussi à moi de faire le nécessaire. Bon dimanche.

  2. Bonjour Anaïs, merci pour tous ces conseils. Il parait que la sophrologie et la méditation sont de bons alliés pour soulager le stress / l’anxiété. Je viens justement d’acheter les livres « La sophrologie facile » de Yves Davrou et « Patrique de la méditation » de Fabrice Midal pour m’initier à ces 2 techniques.
    Encore merci pour toutes tes vidéos, ton blog et ta bonne humeur au quotidien
    Bonne journée
    Alexandra

  3. Recoucou Anaïs je pensais encore jusqu’à ta vidéo ou ton article que les situations d’anxiété c’était du stress. Moi je suis très anxieuse inquiète et angoissée pour tout. Mais je me soigne. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *