15 jours en Corse – part 1 : Bonifacio

La Corse a longtemps été une destination qui me faisait rêver, de loin. Je ne m’étais jamais penché sur l’éventualité d’y aller et je me contentais de magnifique reportages à la TV. A l’instar de l’année dernière, nous avions décidé avec l’amoureux de repartir les quinze jours de la Toussaint, comme nous l’avions fait pour la Grèce (pour découvrir pour ou redécouvrir tous les articles : par ici)

Corse

❀ Lundi 20 octobre
Arrivée à 8h dans le port de Bastia. Un peu fatigués pas une nuit de ferry sans cabine (plus jamais !), nous nous sommes baladés dans Bastia sans trop savoir où nous allions. Ce look avec ma tenue de voyage a d’ailleurs été shooté dans cette ville.
L’après-midi nous nous sommes littéralement échoués sur la plage près de l’étang de Biguglia pour faire une sieste et rattraper un peu notre nuit. Puis nous sommes allées voir une amie qui habite vers Moriani, sur la côté Est.

❀ Mardi 21 octobre
Grasse matinée chez mon amie qui nous a ensuite fait visiter les collections d’agrume à l’Inra. J’ai appris un milliard de chose et j’ai trouvé fascinant de me balader parmi autant d’espèces ! Puis direction la plage de Figari, au Nord de l’île. Le vent y est moyen pour que l’amoureux face du windsurf mais le cadre est sublime.

❀ Mercredi 22 octobre
Nous sommes allés courir le long des plages de Figari et nous avons découvert des plages absolument magnifiques ! J’ai regretté de ne pas avoir mon appareil photo sur moi car c’était à la fois sauvage et paradisiaque. Nous avons ramassé pas mal de bois flottés avec des idées bricolage en tête.
Puis nous avons passé l’après-midi à Bonifacio, ma première ville coup de coeur. Allez savoir pourquoi, ce n’est qu’à partir de là que nous avons commencé à faire des photos. Nous avons le chemin de ronde et nous sommes baladés dans la ville le soir à la recherche d’un bon restau. La mer était extrêmement agitée et c’était magnifique.

Je tiens à préciser que je n’ai absolument pas retoucher les photos. Je souhaitais les laisser telles quelles histoire de vous faire profiter un maximum de ce que j’ai pu voir. Et le moins que l’on puisse dire c’est que j’en ai pris plein les yeux !

Corse

Corse

Corse

Corse

Corse

blog mode

blog mode

Corse

Corse

Corse

Corse

Corse

Corse

Corse

blog mode

blog mode

blog mode

 

blog mode

blog mode

blog mode

blog mode

blog mode

blog mode

blog mode

blog mode

blog mode

blog mode

blog mode

10 commentaires

  1. Bonsoir !

    Je suis alleé à Bonifacio 4 jours cette année lors de la première edition du Black-Moon Festival.
    C’était la toute première fois que j’allais en Corse à 40 ans ;-)
    Les paysage sont sublimes et c’est très rigolo de retrouver dans tes photos les mêmes points de vue sur lesquels je me suis arrêtée : le rocher qu’on appelle le « Grain de Sable » et je sais aussi que sur l’avant-dernière phot, tu poses à côté d’un figuier et que tu es en fait en sur-plomb au-dessus de la mer ;-)
    A ma grande honte, j’avoue que je n’ai pas eu le courage de descendre et remonter le fameux escalier de pierres ;-)
    Bien cordialement,
    Valérie Pascal, près de Nantes
    Pseudo Facebook : Jean Claude Pascal.

  2. Coucou Anaïs,
    Alors, je ne vais pas faire dans l’originalité. Avec mon chéri, nous sommes littéralement tombés amoureux de la Corse dès notre premier séjour en 2012. Nous y sommes retournés 3 fois de suite et le charme a opéré à chaque fois. Malheureusement, nos finances ne nous ont pas permis d’y effectuer un séjour l’an passé et ça nous a vraiment manqué.
    Nous espérons y retourner en 2016, si tout va bien !
    Bises

  3. J’y allée souvent quand j’étais petite, merci de me faire revivre ces jolies falaises. j’étais très impressionnée par les maison presque dans le vide. en tout cas tes photos sont très belles.

  4. Une fois qu’on a sucombé au charme de la Corse, on ne rêve plus que d’une chose : y retourner ! Et me voilà nostalgique de mes séjours corses !
    Une fois n’est pas coutume tu as fait des photos magnifiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *